Didier Jordan

Du 29 novembre au 21 décembre 2017 • Vernissage le jeudi 30 novembre à partir de 18h30

Exposition réalisée dans le cadre du collectif Ik-Art de l’Espace Icare

 

 

Né en Suisse peu après la révolution cubaine, Didier Jordan a grandi dans les années où Cuba était au centre de l’actualité politique.
Le Che, Fidel Castro, la baie des Cochons, la crise des missiles, autant de figures et d’événements qui ont façonné un mythe et lui ont donné une image de ce pays. Si depuis les années 60 tout a changé chez nous, il a découvert là-bas un théâtre étrange et fascinant, figé dans le temps mais habité pourtant par des hommes bien vivants.
Dans ce travail sur La Havane il a tenté de mettre en lien ces deux dimensions parfois contradictoires: la beauté nostalgique du décor et la vie souvent difficile de ceux qui y vivent.
Didier Jordan travaille sans volonté politique ou militante, mais en utilisant la photographie comme un espace intermédiaire, comme un laboratoire où il construit des images à mi-chemin entre réalité intérieure et extérieure.

 

 

ENTRÉE LIBRE

Du lundi au vendredi de 9h à 22h

le samedi de 10h à 18h